Boris Cyrulnik

180,002 640,00 TTC

Peinture numérique sur toile de « Boris Cyrulnik » à la manière de l’éloge de l’approximation de l’exposition. Ce style graphique et stylistique sont emprunt au concept élaboré dans l’Éloge de l’approximation » : une peinture à reconstruire à l’aide de la structure à laquelle sont subordonnées les perceptions qui met en évidence les troubles de la perception liés à la manière dont le souvenir a été enregistré dans le cerveau de chaque individu. En savoir plus sur l’éloge de l’approximation.

Effacer

Description

Boris Cyrulnik

Boris Cyrulnik est neurologue, psychiatre, éthologue, psychanalyste et professeur d’université. Il est également écrivain avec plusieurs dizaines d’ouvrages à son actif.

Vidéogramme de présentation du portrait du neurologue sur Youtube

Résilience

Boris Cyrulnik est surtout connu du grand public pour avoir vulgarisé le concept de « : résilience », c’est-à-dire,  « renaître de ses souffrances ». De façon très sommaire, ce phénomène psychologique consiste à prendre acte d’un événement traumatique. Ceci permet de ne plus vivre sa dépression et ainsi se reconstruire.

Vulgarisateur

Boris Cyrulnik a participé à de nombreuses conférences qu’il est d’ailleurs possible de retrouver sur YouTube. Je trouve que c’est un orateur hors pair, la voix est claire et agréable. Le psychiatre fait partie de ces personnes qui arrivent à nous parler de choses graves avec humour. C’est également un vulgarisateur, il est facile de le comprendre, et lorsqu’il utilise un mot technique ou moins connu, il s’attarde et prend le temps de l’expliquer.

Réminiscences

Dans le travail que je propose sur l’approximation, dont je rappelle la définition du Larousse : « action de s’approcher de la réalité ». Je m’intéresse à une réalité liée à la mémoire. Ces réminiscences qui entraîne, qui modifie, qui altère, qui assombrit, qui macule la vie présente.

Des souvenirs affectés

Ce sont des images, des mots ou des idées qui résonnent dans notre tête. Les souvenirs sont souvent vaporeux et anecdotiques. Certains détails de notre passé, voire de notre jeunesse sont devenus notre réalité, car ceux-ci ne sont jamais, ou rarement contesté. Je fabrique donc ma vision du monde avec des souvenirs affectés, voire confus. Cette vision du monde que j’applique à l’ensemble de mes actes sociaux est intrinsèquement liée à mon apprentissage qui, lui-même, est défaillant.

Mémoire et perception

Les faux souvenirs

J’avoue que les recherches de Boris Cyrulnik m’ont permis d’asseoir un certain nombre de réflexions qui m’ont aidé à établir, à élaborer mon concept. Boris Cyrulnik fait référence aux souvenirs traumatiques. Quant à moi, bien plus modestement, je fais référence aux souvenirs vaporeux de notre éducation, de notre apprentissage qui inspire, qui appellent les faux souvenirs ou seule la vérité sera rétablie par l’apport que propose internet. Effectivement, l’information est facilement récupérable grâce aux moteurs de recherche, et ceci, bien sûr, en tous lieux et à tout instant grâce à son Smartphone 4G.

Transcription picturale

Je vous propose un extrait, que j’ai sélectionné pour bien sûr vous montrer le personnage, mais également vous faire apprécier une histoire, son histoire. Celle-ci est au centre mon sujet, car il s’agit de mes  préoccupations. Autrement dit, cette transcription picturale ou les portions d’images manquantes sont à reconstruire mentalement à l’aide de ses souvenirs.

Psychiatre, éthologue, psychanalyste et professeur d’université dans l’émission « On n’est pas couché »

Anecdote exemplaire

Je pense que cette anecdote est exemplaire. J’espère vous retrouver dans articles, à l’occasion d’un nouveau portrait et vous parler du rôle de l’émotion dans le souvenir, mais également comment les faux souvenirs affectent notre mémoire.

Retour à la boutique

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions ND