Apollon

180,002 640,00 TTC

Peinture numérique sur toile de « Apollon » à la manière de l’éloge de l’approximation de l’exposition « Mythologie Reloaded ». Ce style graphique et stylistique sont emprunt au concept élaboré dans l’Éloge de l’approximation » : une peinture à reconstruire à l’aide de la structure à laquelle sont subordonnées les perceptions qui met en évidence les troubles de la perception liés à la manière dont le souvenir a été enregistré dans le cerveau de chaque individu. En savoir plus sur l’éloge de l’approximation.

Effacer

Description

Apollon

Pendant le prétravail, Léto aurait aimé la présence d’Ilithye, déesse des accouchements. Héra qui en veut terriblement à Léto s’arrange pour retenir Ilithye sur l’Olympe. En conséquence, la délivrance durera neuf jours et neuf nuits pour donner vie à Apollon et à Artémis.

Un virtuose du dessin

Apollon, dans la mythologie ancienne, est le dieu de la lumière, des arts et de la divination. C’est pourquoi, tout naturellement, il décide d’être artiste plasticien dans la première décennie qu’il doit effectuer sur terre. Ainsi, Apollon joue le jeu. Doté du pouvoir de divination, il se contraint à ne pas l’utiliser. En conséquence, il veut réellement se mesurer aux hommes en utilisant leurs règles. Par essence, Apollon est un virtuose du dessin. Pour se mesurer aux hommes, il décide d’effectuer des recherches plastiques dans la branche dite « art contemporain » où le concept, le flou des frontières artistiques, vont lui permettre de s’exprimer. Il s’installe à Buenos Aires.

Comme chacun sait, c’est la capitale et la ville la plus importante d’Argentine. Au 1002 de la rue du Docteur Tomás Manuel de Anchorena, au dernier étage, le toit de verre protège et illumine l’atelier d’Apollon. Ici, c’est son nouveau royaume. En effet, il n’existe plus de traces d’Apollon, comme pour chaque décennie, il a déménagé en laissant un souvenir indistinct.

Le peintre

Sous les pas du peintre, le plancher craque et parfois gémit sous la forme d’une prosodie plaintive. Il n’en est rien, en effet, Apollon a pris soin de protéger le sol par des grands tapis plastifiés et hydrofuges. L’atelier est très grand, certains murs possèdent des étagères où s’amoncellent toute une série d’accessoires : pinceaux, couteaux, spatules, palettes et bien sûr toute une série de pots de peinture en verre de taille différente et remplis de façon anarchique. Si l’on s’amusait à frapper d’un ustensile métallique ces pots de peinture, comme on pourrait le faire avec un idiophone, sans doute, on aurait l’impression que cette suite de sons pourrait constituer une douce mélodie colorée.

D’une part, dans une corbeille légèrement dissimulée sous la table, les chiffons maculés se souviennent encore de la térébenthine. D’autre part, sur les autres murs, l’espace entre les toiles est réduit. Ainsi, cette profusion de formes non figuratives, de textures et de couleurs n’est pas signée, elle attend un acquéreur, un passionné.

Hélianthe

La porte d’entrée de la pièce qui se trouve sur la droite en entrant est fermée à clé. C’est l’athanor d’Apollon. À ce sujet, il réalise ses peintures figuratives. Le peintre interdit l’accès sauf aux hommes et aux femmes qui lui servent de modèle. Même si la surface de cette pièce est grande, l’abondance de toiles, dont certaines paraissent disposées en équilibre, est impressionnante par la diversité des scénographies qui enchante le regard.

En effet, la touche est précise, les camaïeux de couleurs, délicieusement ordonnées, sont répartis par zones sur la toile. La facture est classique, certains y verraient même une intention néoclassique. Un doux mélange inexplicable entre Philippe de Champaigne, François Boucher et Jean Honoré, bien sûr Fragonard. La précision, la force, la palette des couleurs paraissent empreintes de ces trois artistes. Marie est modèle, depuis des années elle pose pour les artistes. Apollon la trouve tellement belle qu’il lui a donné pour sobriquet : Hélianthe. D’abord un peu surprise, elle accepte facilement cette dénomination.

Quelques clefs pour comprendre

Retour à la boutique

Partager cette page sur vos réseaux favoris

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions ND