Yves Coppens

180,002 640,00 TTC

Peinture numérique sur toile de « Yves Coppens » à la manière de l’éloge de l’approximation de l’exposition. Ce style graphique et stylistique sont emprunt au concept élaboré dans l’Éloge de l’approximation » : une peinture à reconstruire à l’aide de la structure à laquelle sont subordonnées les perceptions qui met en évidence les troubles de la perception liés à la manière dont le souvenir a été enregistré dans le cerveau de chaque individu. En savoir plus sur l’éloge de l’approximation.

Effacer

Description

Yves Coppens

Comme tout un chacun, j’ai entendu parler de Yves Coppens, le paléontologue et le paléoanthropologue qui est bien sûr lié à la découverte de Lucy âgée de 3,2 millions d’années. En effet, il faut rappeler que Lucy constitue le premier fossile relativement complet démontrant l’acquisition de la marche bipède. À l’époque, je devais avoir aux alentours de 16 ans, j’avoue que j’étais plus intéressé par la musique, les motos et les filles.

Vidéogramme de présentation du portrait du Paléontologue sur Youtube

Le poste de radio

Il a fallu attendre le mois d’août 2001 pour que cette rencontre virtuelle prenne du sens à mon endroit. Je profitais de mes vacances pour effectuer quelques travaux d’aménagement dans l’une des pièces de la maison. Ainsi, comme tout bon bricoleur, j’étais en possession d’un poste de radio qui diffusait une alternance de publicités entêtantes et de programmes plus ou moins intéressants.

Atmosphère sereine

Agacé, énervé, j’ai tourné la molette de quelques crans pour tomber sur la chaîne « France musique ». Tout d’un coup, tout devenait calme et l’atmosphère devenait sereine. Un morceau de lambris par-ci, un clou par-là. Et surtout des longs moments de pause, comblés d’une musique bienfaitrice.

Les expéditions

Par la suite, une nouvelle émission commence dont l’invité est Yves Coppens. Progressivement, j’ai arrêté mes activités pour me consacrer à l’écoute de l’émission. Cet homme racontait si bien les choses que j’en fus ému. Non seulement il était d’une grande érudition, mais son élocution, avec une voix très légèrement saliveuse, m’entraînait dans ses expéditions. Il a même expliqué avec humour, d’où venait le nom de Lucy. En effet, Yves Coppens écoutait avec ses co-découvreurs, Donald Johanson et Maurice Taïeb, une chanson des Beatles (Lucy in the sky with diamonds).

Lucy in the sky with diamonds : https://www.youtube.com/watch?v=mgNYK96lQOg

Le format d’image

Dans ce portrait, dont la toile est de format carré, j’ai essayé de reporter toute la malice, tout l’engouement, toute la sagesse du personnage. Si j’insiste sur le format, c’est que depuis quelques années, le principal média, la télévision, a changé ces proportions d’affichage. Le format 4/3 a disparu au profit du 16/9.

Nous sommes passés d’une image presque carrée à une image très large afin de nous rapprocher des standards du cinéma. Tout au début, j’ai été fasciné par les exercices des journalistes à tester toutes sortes de plans. Le caméraman utilisait des gros plans, des plans larges, des plans moyens avec parfois des résultats extrêmement curieux. Je me souviens encore d’un interviewé cadré à l’ancienne. Mais, dans son cas, la netteté d’image et l’agrandissement révélaient une peau criblée de points noirs prêts à entrer en éruption.  Le journaliste filme le quidam sans compassion tout en pensant qu’il n’avait pas besoin d’être maquillé.

Mémoire et perception

Mes propositions esthétiques

Dans la création de produits de communication, notamment sous forme de vidéogrammes que j’ai réalisés ses dernières années, ce changement de format a modifié mes réflexes et mes propositions esthétiques.

Ce nouveau format a entraîné la perte de mes repères bidimensionnels. Autrement dit, le format à la française ou le format à Italienne, portraits, ou paysages si vous préférez, n’avait plus le même sens. Pour la réalisation de mes portraits, il me fallait une réponse appropriée, c’est alors que j’ai décidé que tous mes portraits seraient carrés. Des carrés dont la limite picturale s’arrêterait avant le bord du châssis. Ainsi, la toile est de forme carrée et l’univers pictural possède des limites différentes à chaque réalisation.

Si vous désirez mieux connaître Monsieur Coppens, je vous invite à le découvrir à travers de nombreuses publications et bien sûr dans de nombreuses conférences que l’on peut retrouver sur YouTube.

Pour essayer d’exprimer les qualités humaines de Monsieur Coppens, je vous propose de regarder une vidéo  nommée « un télégramme pour Yves Coppens : éléphant mort, venir d’urgence ! » en cliquant sur le lien suivant.

Télégramme : éléphant mort, venir d’urgence !

Merci, Monsieur Coppens : je crois que ma proposition plastique est en cohérence avec mon ressenti.

Retour à la boutique

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions ND