Fonts baptismaux en ESJLA

180,002 640,00 TTC

Peinture numérique de « Fonts baptismaux en ESJLA» de l’exposition Comma. Il s’agit d’images choisies, mélangées, torturées. Je ne garde que l’essence de leur homogénéité qui rentre dans le domaine du synonyme, comme si le champ du synonyme était utilisé dans le domaine des arts plastiques. Le style graphique et stylistique sont emprunt au concept élaboré dans l’Éloge de l’approximation » : une peinture à reconstruire à l’aide de la structure à laquelle sont subordonnées les perceptions qui met en évidence les troubles de la perception liés à la manière dont le souvenir a été enregistré dans le cerveau de chaque individu. Cliquez pour voir le vidéogramme et comprendre le concept de Comma

Effacer

Description

Fonts baptismaux en ESJLA

Cette information accompagne le tableau représentant « Les Fonts baptismaux de l’ESJLA ». Cette explication n’est pas un texte d’illustration. Inversement, cette image n’est pas l’illustration du texte. Il s’agit d’un texte destiné à créer un souvenir artificiel comme deux éléments anecdotiques qui se croisent. L’un aidant à se souvenir de l’autre. Le visuel et le texte sont tout à fait dissociables. En outre, certaines similitudes telles que le titre, le lieu permettent d’effectuer, sans doute, une liaison : le point de départ anecdotique est inventé dans le but de permettre la création d’un embryon et ainsi obtenir la substance de mémorisation.

Cliquez pour voir le vidéogramme et comprendre le concept de Comma

Aspersion

La situation géographique des fonts baptismaux est à l’angle nord-ouest de l’église. Ainsi, après l’aspersion le nouveau-né  passe de l’ombre humide à la chaude lumière. En effet, le baptême est un rite pour les chrétiens. En conséquence, il s’agit d’un sésame, d’un ticket d’entrée pour la vie éternelle.

Les sept sacrements

Pour l’Église catholique, le baptême est le premier des sept sacrements : le baptême, l’eucharistie, la confirmation, le sacrement de réconciliation, l’onction des malades, le mariage, et enfin l’ordination. De surcroît, les fonts baptismaux possèdent toutes sortes de formes et de matériaux, allant du marbre, du métal ou du bois. Certains “Fonts” sont de forme octogonale et d’autres sont circulaires. Souvent,  les bas-reliefs s’invitent et contribuent à l’ornementation. En générale, pour la cérémonie religieuse, le parrain et la marraine entourent le nouveau-né accompagné de sa famille. Dans ce rituel organisé, le curé utilisera de l’eau bénite sans aucune possibilité de choix pour l’enfant.

La peinture « Archivolte » peut vous intéresser ! – cliquez ici

 

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions ND