Livre de la sagesse

180,002 640,00 TTC

Peinture numérique de « Livre de la sagesse » de l’exposition Comma. Il s’agit d’images choisies, mélangées, torturées. Je ne garde que l’essence de leur homogénéité qui rentre dans le domaine du synonyme, comme si le champ du synonyme était utilisé dans le domaine des arts plastiques. Le style graphique et stylistique sont emprunt au concept élaboré dans l’Éloge de l’approximation » : une peinture à reconstruire à l’aide de la structure à laquelle sont subordonnées les perceptions qui met en évidence les troubles de la perception liés à la manière dont le souvenir a été enregistré dans le cerveau de chaque individu. Cliquez pour voir le vidéogramme et comprendre le concept de Comma

Effacer

Description

Livre de la sagesse

Cette information accompagne le tableau représentant le « Livre de la sagesse ». Cette explication n’est pas un texte d’illustration. Inversement, cette image n’est pas l’illustration du texte. Il s’agit d’un texte destiné à créer un souvenir artificiel comme deux éléments anecdotiques qui se croisent. L’un aidant à se souvenir de l’autre. Le visuel et le texte sont tout à fait dissociables. En outre, certaines similitudes telles que le titre, le lieu permettent d’effectuer, sans doute, une liaison : le point de départ anecdotique est raconté dans le but de permettre la création d’un embryon et ainsi obtenir la substance de mémorisation.

Cliquez pour voir le vidéogramme et comprendre le concept de Comma

Entre Ancien et le Nouveau Testament

Il ne faut pas confondre le livre de la sagesse et les livres de la sagesse. En effet, le livre de la sagesse est un livre récent puisqu’il date des années -30 av. J.-C. À première vue, on peut probablement dire que celui-ci a été écrit entre l’ancien et le Nouveau Testament. Ce texte, écrit en grec, l’a été par quelqu’un qui connaît parfaitement la mentalité, la littérature et la rhétorique grecques.

Un contemporain du Christ

Toutefois, il est important de relever que l’auteur du livre de la sagesse est juif. A ce sujet, cet homme se trouve être contemporain du Christ. Cette personne est juive et utilise la langue grecque, celle-ci n’est pas la langue des juifs. C’est pourquoi, il utilise ce stratagème en n’utilisant une nouvelle langue pour les juifs et par conséquent induire des concepts nouveaux. L’hébreu fonctionne par image voire par périphrase, en revanche, le grec fonctionne par concepts.

Sobriété

L’auteur de la sagesse est sobre. En effet, il utilise l’écriture pour faire de l’allégorie. Il transpose toujours un élément matériel. Celui-ci devient dans l’histoire en une réalité spirituelle. Le livre de la sagesse est une œuvre très rigoureuse contrairement à celle de Philon d’Alexandrie. Sans faire partie des canons juifs, les chrétiens vont utiliser le livre de la sagesse dans leurs traditions, dans leur liturgie et dans leur catéchèse dès le second ou le troisième siècle.

Concepts et la philosophie grecque

Ce livre est accepté, mais pas de façon unanime. L’auteur de ce livre s’est donné pour mission de dire à ses contemporains juifs qu’il l’a écrit, pour non seulement proposer tout ce qu’il y a sur le marché spirituel, mais plus encore. Ce livre utilise les concepts et la philosophie grecque. Serait ce livre va réhabiliter ce qu’on dit les pères en proposant une réflexion aux nouvelles générations d’élite. C’est comme une manière de prendre la Bible et de rechercher la sagesse.

La vie éternelle

Cette recherche la sagesse et le moyen d’obtenir la vie éternelle. La maxime qui pourrait résumer le livre de la sagesse est selon Saint-Benoît : « courons et faisons dès à présent ce qui nous sera utile pour l’éternité.

La peinture « Chapelle funéraire » peut vous intéresser ! – cliquez ici

 

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions ND